Les implants dentaires moins chers qu’en Hongrie ?

posté le 27 novembre, 2014 par Hubert Wintzenrieth

Depuis quelques temps les publicités internet vantent les mérites des centres low-cost moins chers qu’en Hongrie :

  • L’explication du prix bas est qu’ils ne prennent pas de marge sur leurs interventions et veulent donc nous faire croire qu’ils travaillent par simple bonté d’âme et n’ont sans doute pas besoin de payer de factures. Un miracle ! On en avait besoin
  • Comme il y a finalement peu de miracles sur cette terre, c’est donc que les économies sont faites ailleurs, comme sur les implants par exemple…
  • C’est là qu’on vous dit dans les « réponses aux questions fréquentes » que pas du tout et que de toutes façons tous les implants sont marqués CE et approuvés par le ministère de la santé.
  • Le « de toutes façons » est bien indicatif qu’il s’agit d’un matériel peu onéreux. Le plus embêtant c’est que le ministère de la santé ne valide aucun implant…
  • On en revient à la problématique des implants low-cost.

Comment peut-on produire des implants low-cost ?

  • En prenant de la main d’œuvre moins chère dans un pays étranger ?
  • Le coût de la main d’œuvre rentre peu dans le coût de l’implant car il faut des machines, qui elles peuvent coûter très cher, selon le niveau de qualité que l’on veut obtenir.
  • Ce qui coûte cher également ce sont les études qui sont faites avec les implants dentaires, la recherche et le maintien d’un haut niveau de production pour que la vis produite en 2030 aille sur un implant produit en l’an 2000.
  • Si vous ne faites aucune recherche et aucune étude, vous économisez considérablement. En même temps vous devenez le testeur.
  • En effet, on le voit, certains implants ne révèlent leur défaut qu’après 5 ans , parfois 10 ans….
  • Si vous avez eu la malchance d’avoir un implant qui n’est plus produit et bien il faudra le retirer et en mettre un autre si jamais il y a un souci.
  • Comme disent les anglo-saxons : « l’amertume de la mauvaise qualité dure bien plus longtemps que le plaisir d’un achat à bas prix »
  • Si vous le pouvez, demandez à votre praticien de vous indiquer la marque de l’implant et aller voir sur le site de la marque pour vous faire une idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *