Le CFAO cède la place au CAD et CAM

posté le 15 mai, 2014 par Hubert Wintzenrieth

La conception et fabrication aidée par l’ordinateur (CFAO) a cédé la place au Computer AIded Design et Computer Aided Manufacturing (CAD/CAM) anglo-saxon.

Bien sûr cela existe dans l’industrie depuis longtemps et cela arrive progressivement dans le dentaire. En fait le Dr Duret l’avait introduit dans le dentaire depuis très longtemps. Néanmoins cela s’est avéré beaucoup plus compliqué qu’il n’y paraissait et reste encore un beau challenge.

L’idée est simple : prendre l’empreinte avec son smartphone, bon, une caméra HD, transmettre les infos au laboratoire qui modèle la prothèse et envoie son fichier au centre d’usinage.
Ce dernier produit la prothèse en divers matériaux, voire l’armature seulement par fraisage ou frittage pour le cobalt-chrome et renvoie au laboratoire qui fait la finition et le praticien devrait pouvoir poser en bouche sans retouche.

Progressivement la chaîne se développe

Pour l’instant l’auteur ne connaît pas de fournisseur qui assure l’intégralité de la chaîne. Ce qui semble bien fonctionner depuis un moment c’est d’envoyer le modèle avec le wax-up à un centre d’usinage comme par exemple Heraeus /Cara/Biomain ou d’envoyer les fichiers scannés (stl) mais pour unitaire ou petit bridge. Se posent les questions de délais et de coûts d’envoi et de réception.

Une solution intermédiaire réside dans l’utilisation de bases de Titane et de coller dessus les réalisations en zircone au laboratoire. Pour l’essayage en bouche avant collage un peu de cire collante facilitera les choses. En cas de « chipping » ou d’éclat de céramique dans le temps il existe des solutions de mordançage et collage de céramique qui évitent de repasser le tout au four ce qui dégraderait la liaison base titane/ céramique.

A ce sujet un excellent article est paru dans le numéro de mars de Titane des Drs Aubazac et Fillion : Prothèse transvissée directement sur l’implant : armature CFAO usinée transvissée ou pilier hybride transvissé/collé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *