Les lésions péri-implantaires

posté le 15 mai, 2014 par Hubert Wintzenrieth

Les lésions péri-implantaires sont aux implants ce qu’est la parodontite aux dents: la substance osseuse est attaquée.

Cela commence par une gingivite, dans ce cas on dit une mucosite, autour des implants. Non traitée, elle peut se transformer en péri-implantite, et ce ne sont plus seulement les tissus mous qui sont attaqués mais également les tissus durs, l’os.
La mucosite se détecte au sondage comme la gingivite, ou tout simplement par le patient au brossage : la gencive saigne.

Origine des péri-implantites

La tendance actuelle, sur la base de quelques études et notamment celle de Wilson aux USA, est d’attribuer une grosse majorité (70%) des péri-implantites aux restaurations scellées. En effet d’autres études ont montré que, même avec des opérateurs avertis et considérés comme les meilleurs par leurs pairs, il est quasiment impossible d’éviter de laisser un peu de ciment sous la gencive lorsque la couronne est scellée sur l’implant.

Ce ciment est propice à l’incrustation de bactéries…dans un endroit inatteignable par la brosse dents, le phénomène est programmé.

D’autres pensent que comme 10% de la population présente des parodontites, on retrouvera probablement le même pourcentage de pathologies chez les porteurs d’implants dentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *